Là-bas, tout ira bien

 

Editeur : Editions Scrineo

Autrices : Sylvie Baussier et Pascale Perrier

Publication: mai 2019

274 pages

Niveau de lecture : Collège - lycée

 

Lire le premier chapitre ici.

 

Pépite"Les bonnes lectures de l'été" (SLPJ Montreuil)

 

Sélectionné pour le prix des Haliennales 2019

Sélectionné pour le prix des Dévoreurs 2019-2020 (3e)

 

  

Bande-annonce

Résumé

2030.

 En France, une terrible crise économique ravage le pays. Il n’y a plus de travail, à peine de quoi manger. Comme la plupart des habitants, Iza, Erwan et leurs parents empilent quelques affaires dans leur voiture et partent. Léon, lui, quitte seul la ferme où il a grandi. Dès qu’il sera arrivé, il enverra de l’argent à sa famille. Il a promis.

 Les voilà sur la route, loin de la vie qu’ils ont toujours connue. On dit que là-bas, 4 000 kilomètres plus au nord, un avenir meilleur les attend. Dans un monde où avancer devient un combat de chaque instant, une question les taraude : est-ce que là-bas, tout ira bien ?

 Un récit d’anticipation à deux voix qui pousse à la prise de conscience de la crise actuelle que traverse l’Europe.

 

Revue de presse

 Les rêveries d'Isis

Tout d’abord, je dirais que j’ai été très agréablement surprise par la plume des autrices : ce roman est d’une fluidité terrible. (...) Il y a donc une réelle douceur entre ces pages, alors même que le contenu et le sens sont loin d’être tendres. J’ai beaucoup aimé la chute du roman. Nous découvrons en effet qui raconte cette histoire et cela crée un effet de boucle narrative que j’ai trouvé très intéressant. J’ai également beaucoup apprécié le montage narratif : nous alternons les aventures d’Iza et Erwan et celles de Léon et de sa famille, auxquels s’ajoutent bientôt d’autres personnages. Cela confère une rythmique au récit, un tempo qui nous pousse en avant et qui excite notre curiosité. Pari réussi : le roman se dévore en quelques heures pour notre plus grand bonheur.

      (...) J’ai apprécié que ce voyage soit raconté sans effusion de bons sentiments et sans misérabilisme, mais juste avec retenue. La récit n’en acquiert que plus de force.

      Enfin, les personnages sont terriblement émouvants, sans doute parce que nous sommes confrontés à des adolescents qui ont tout perdu.

(...) Finalement : solidarité, partage, humanité parcourent en filigrane le roman. Des valeurs qui sont essentielles et qui se passent ici de discours moralisateur. Le récit laisse entrevoir l’essentiel, de manière implicite, et devient une très belle invitation à réfléchir sur notre monde grâce au détour par la fiction.

      Ainsi, Là-bas tout ira bien est un très bon roman. Il réussit à aborder un sujet grave avec pudeur, dans un style qui séduira de nombreux lecteurs, particulièrement les adolescents. Le choix des héros de l’oeuvre est particulièrement malin, associé à une narration intelligente et fluide : c’est une vraie réussite.

 

Malibraire.fr

(...) C’est un récit prenant, un récit d’anticipation, dans une France ravagée, de trois ados sur la route.
Les histoires d’Iza, Erwan et Léon sont émouvantes. On s’attache à eux et on espère qu’ils réussissent à atteindre leur but.
(...) C’est très bien écrit et on imagine sans peine, avec les descriptions fournies, ce que voient et vivent ces jeunes.

 Ce roman est centré sur une idée très intéressante. Les auteurs présentent une France différente, ravagée par son contexte économique. Ainsi on passe d’une France comme terre d’accueil et de refuge pour des millions de personnes à une terre devenue dangereuse pour sa population, cette dernière se retrouvant à devoir migrer pour survivre.
Le “migrant” devient un visage connu. Ce n’est plus l’étranger que l’on croit. On prend conscience que le migrant, ça peut être nous demain, que personne n’est réellement à l’abri.

 Une écriture à quatre mains magnifique qui nous livre un récit bouleversant qui prend au cœur.

 C’est un roman que je conseille à partir de 12 ans.

 

Les demoiselles de Châtillon

Eux c'est nous.

(...) Le sujet est brûlant d'actualité et d'une efficacité redoutable.
On ne peut que penser à tous ces migrants et faire preuve d'empathie. Eux ça pourrait être nous, eux c'est nous.
C'est un livre profondément humain.
J'ai aimé qu'un livre young adult aborde, sans le faire de front, tout en subtilité, un thème si important.
C'est un livre qui pousse à la réflexion, sur soi, sur les autres, sur les relations que nous entretenons, nos valeurs, sur notre humanité tout simplement.
L'écriture à 4 mains ne se ressent pas du tout, on peut croire à un auteur unique et ça j'avoue que ça m'impressionne.
Les plumes sont agréables. J'ai lu ce roman d'une traite en quelques heures à peine.
Je le recommande vraiment à tous les ados en espérant qu'il déclenchera de beaux débats et prises de conscience.

 

Acaniel

(...) Comment ne pas apprécier ce roman ? Cette histoire est d’une force incroyable, surtout lorsqu’elle prend place dans une actualité qui nous est proche. On ne peut nier ce qui se passe autour de nous dans le monde, et ce livre est là pour nous le rappeler, tout en prenant le problème d’une autre facette. (...) Je me suis pris des claques lors de cette lecture. Elle ouvre les yeux tout en prenant des chemins détournés pour faire prendre conscience des atrocités qui se déroulent par delà le monde. Les mots de cette intrigue ont une force sans égale, et il est difficile de quitter les pages de ce roman pour passer à autre chose. Il m’a brûlé de connaître la fin, de savoir s’ils allaient réussir ou non leur quête qui semble infinie et tellement impossible.

Le suspense est fou. Mais c’est bien à cause des jeunes personnages, qui sont attachants au possible. (...) Les enjeux sont clairs et les décisions de chaque personnage n’ont pas besoin d’être argumentées pour qu’on les comprenne. J’ai seulement trouvé la fin un peu trop abrupte, l’épilogue arrive d’un coup. Heureusement, tout revient ensuite à l’équilibre et j’ai trouvé ce qu’il me manquait dans cette histoire !

Ma note : 5/5

 

Le carnet de Stitch

 Des personnages très bien construits et très attachants. On aime les suivre dans leur périple. Une histoire très représentative qui fait froid dans le dos. Cette histoire, écrite par quatre mains, est une belle histoire de solidarité et d'humanité. L'écriture fluide des auteures, et adaptée pour un public adolescent, nous plonge dans cet univers et nous tient en haleine jusqu'aux dernières pages. 

 

Les chroniques de Madoka

Mon avis : ****

Un livre captivant et très émouvant sur l’exode de trois jeunes gens qui vont rencontrer de terribles dangers mais aussi de belles amitiés sur un chemin plein d’embûches…

(...) J’ai beaucoup aimé ce roman à la fois intense, triste et touchant !

(...) Un roman qui se laisse lire d’une traite avec des personnages attachants, des émotions, des aventures…

 Bref, à découvrir sans attendre !

 

Chikita lit

Presque de la transposition, plus que de l’anticipation. Parce que ce que vont vivre leurs personnages, c’est déjà la réalité de millions de personnes sur notre planète.

 Une lecture difficile donc, parce qu’on sait déjà, presque par expérience, que leur périple ne se passera pas bien. Mais une lecture qui devrait toucher le plus d’ados possible. D’abord, parce que le texte en lui même est impeccable, autant dans la forme et la construction narrative, que dans la vraisemblance des faits.

 Et puis, parce qu’il y a un truc que Pascale Perrier et Sylvie Baussier ont bien compris, c’est qu’une bonne histoire vaut tous les discours.

 Pourquoi ? Mais, parce que l’empathie… Les héros sont des français contemporains – ou presque, leur quête serait forcément la nôtre dans leur situation, leurs références sont les nôtres, leur culture est la nôtre… Le “familier” joue à plein et nécessairement, fonctionne.

 

Les lectures de Sophie

(...) Ce livre est proposé à partir de 14 ans, mais sa lecture a passionné l’adulte que je suis. Ce que je reproche souvent aux romans ado, à savoir la mièvrerie des romances, qui souvent prennent le pas sur l’intrigue principale, voire la rende inepte, n’a pas sa place ici. (...) Pour autant, les sentiments sont à vif dans ce road-trip de l’enfer, tout le monde est à fleur de peau, et peut exploser à tout moment. La tension est palpable, à tel point que j’ai lu ce livre d’une traite, je n’ai pas pu le fermer avant de savoir ce qui allait advenir de Iza, Léon et Erwan.

 (...) C’est un tour de force, et un pari réussi des autrices que de transposer cette crise migratoire actuelle dans une crise équivalente, mais où les protagonistes principaux sont des adolescents français.

 (...) Là-bas tout ira bien est une lecture prenante, qui questionne la problématique des crises migratoire et notre façon d’accueillir l’autre. C’est un roman qui bouleverse notre vision des choses, qui les remet en perspective, et c’est très bien. Car, et si, demain, c’était notre tour ?

 Plongez sans hésiter dans ce roman qui s’est révélé être un vrai bon page-turner, mais n’oubliez pas que la vie des migrants est dure, rude, et que tous n’arrivent pas forcément au bout du voyage. Installez-vous confortablement, pendant que vous le pouvez encore, et préparez-vous à prendre une claque ! Merci aux autrices d’avoir écrit ce roman important, et à Scrineo de l’avoir publié.

 

Les lectures de Mylène

(...) Les autrices ont l'art et la manière de nous décrire leurs sentiments, on a une grande part d'espoir mais aussi le désespoir qui grandit et on ne peut que dévorer les pages pour savoir ce qui va leur arriver. 

(...) En bref, j'ai trouvé que le contexte était diablement bien fait et addictif, j'ai aimé suivre l'évolution des personnages tout au long de cette aventure et j'ai plus d'une fois flippé pour eux et tout ce qu'ils traversent. On se pose inévitablement des milliers de questions, on s'interroge sur notre quotidien et notre futur, on s'imagine sans peine ce monde qui part en vrille et qui voit notre pays sombrer totalement. C'est assez flippant de nous immerger dans cette histoire, de vivre chaque instant avec ces adolescents et de les voir traverser des tempêtes créées par l'homme lui-même. Le final est un peu rapide mais nous apporte la plupart des réponses que l'on pouvait en attendre. Un roman qui fera réfléchir chaque lecteur et qui leur apportera, j'espère, beaucoup !!

Note : 17/20

 

Les lectures de Maman Nature

Une lecture à mon sens nécessaire pour mieux appréhender et comprendre les migrants. Dans dix ans où en seront nous? En Europe nous épuisons nos réserves naturelles d’une année en à peine cinq mois, nous vivons à crédit le reste de l’année (c’est le cas depuis quelques jours) alors ce roman est-il si irréaliste je ne crois pas. Je ne peux que vous conseiller de lire ce livre et de le faire lire à vos adolescents ce qui ne peut que faire naître je l’espère un sentiment de tolérance vis-à-vis de l’immigration.

 

Chère Pascale et chère Sylvie,
(...) la thématique de votre roman est importante, et choisir de l’aborder du point de vue adolescent, moment charnière où l’on sort de l’enfance pour accéder à la vie d’adulte que l’on espère, est une approche qui m’a semblé très intéressante.
(...) Dans votre écriture, il m'a manqué peut-être, plus de sentiments, de ressentis. Les moments difficiles sont vécus avec une forme de distance, jusqu’à l’embûche suivante. (...) Mais l’essentiel est là, parce qu’avant tout, ce roman oblige au questionnement, à aller plus loin dans ses réflexions et en cela il est parfaitement réussi.
(...) Coup de coeur pour ce roman de littérature jeunesse ! (...) J'ai vécu l'histoire comme une allégorie de l'immigration. Parce que nos héros étant français, l'identification en sera facilitée pour nos jeunes de la même culture. Un récit qui permet de porter un regard bienveillant sur ces migrants, parfois mineurs isolés et camarades de classe. C'est également une invitation à la réflexion sur le gaspillage (nourriture ou autre), la vie facile, le confort, une prise de conscience de la valeur des choses. Un roman qui a toute sa place dans mon CDI et sera promu lors d'opérations de vivre-ensemble. Un clin d'oeil à Pascale Perrier, ancienne collègue prof doc :-) merci à elle et à @sylvie_baussier pour ce roman à quatre mains.

 

Les jolis choux moustachus

Je suis vraiment très contente d’avoir pu découvrir ce livre qui a été la petite claque à laquelle je ne m’attendais pas du tout. (...) C’est un sujet dur, une lecture pas des plus simples, qui m’a bousculée.
(...) C’est là qu’à résidé toute la réussite de ce texte pour moi : me mettre face à mes certitudes plus ou moins conscientes, et les fissurer de manière presque chirurgicale à travers le parcours de trois adolescents.

 

Là-bas, tout ira bien est selon moi à mettre entre toutes les mains. C’est un texte qui fait réfléchir, qu’on ait 14, 30, 52 ou 87 ans.
(...) À l’heure où les sociétés se replient sur elles-mêmes, à l’heure où chacun se regarde un peu le nombril, à l’heure où la santé de notre planète est en jeu et que les frontières se ferment peu à peu, je ne peux m’empêcher de me dire que ce genre de texte, aussi imparfait soit-il, est primordial et nécessaire, et qu’il apparaît urgent de faire raisonner dans nos esprits cette simple question : et si c’était nous ?

 

Virtuellement vôtre

Là-bas, tout ira bien est un livre bouleversant qui m’a retourné le cœur. Pascale Perrier et Sylvie Baussier ont réussi à créer un univers angoissant qui renvoie forcément à ce que l’on vit à l’heure actuelle. À travers les regards de ces jeunes gens, à travers leur exil vers un monde meilleur, elles nous prouvent que le bonheur ne tient qu’à un fil.

 

2030 n’est pas si loin, c’est même la porte à côté alors évidemment je me suis sentie proche de ce que vivent les personnages et me suis posé énormément de questions durant cette lecture.

(...) Là-bas, tout ira bien est un roman à la fois effrayant et fascinant parce que l’on ne peut pas s’empêcher de penser et de poser des si. C’est un message fort, un moment d’interrogation et de remise en question.

 

Les billets de Fanny

Comment ne pas s’identifier ? La crise migratoire touche durement de nombreux pays et l’équilibre instable dans lequel nous vivons n’est pas forcément prometteur pour l’avenir. Mais, ce n’est pas qu’une histoire d’hommes et de femmes qui doivent quitter leur pays pour aller ailleurs. Ce sont des personnes affaiblies, en souffrance, qui ont vu la mort, qui vivent avec la peur, qui n’aspirent qu’à une seule chose : vivre.

Un roman prenant, qui nous rappelle l’importance de l’humanité et nous amène à nous interroger. Bref, un excellent roman d’anticipation.

 

La pomme qui fait du rock

J’ai pris ce livre parce quand j’ai lu le résumé je me suis dit il a l’air d’être tellement intéressant, il est rare d’avoir des livres jeunesse sur ce thème-là. De plus je suis un peu dans ce domaine-là en ce moment dans mon travail, et j’entends toute sorte d’histoire d’immigration, toutes différentes les unes des autres.

(...) Dans ce livre nous sommes en France, la situation est inversé si je peux dire et c’est nous qui sommes obligé de partir. J’ai trouvé que c’était très intéressant de le faire en sens inverse. On se met plus dans la peau des personnages quand c’est raconté dans notre pays avec notre culture. Cela permet également d’avoir un regard plus neutre et éloigné, dans le sens ou les français ont une idée général du migrant qui vient en France donc on peut facilement se l’imaginer. Or faire le chemin inverse est plus compliqué, je n’ai imaginé personne de particulier mais je me suis plus vu moi, ou de jeune personne que j’aurais croisé dans la rue.

(...) J’ai trouvé ce livre très poignant, c’est une lecture qui m’a touché, on ne se rend vraiment pas compte de ce que les personnes vivent et d’avoir un petit aperçu de leur périple nous permet d’être un peu plus proche d’eux et d’essayer de les comprendre.

 

Délivrer des livres

Un roman que tout le monde devrait lire, pour comprendre combien il est dur de tout quitter. Et combien il est dur de survivre dans des lieux inconnus. Les risques que cela comporte. L’inconnu, la défiance, la précarité (ne pas savoir où dormir, ce qu’on va manger, les problèmes que l’on va rencontrer, si l’on va pouvoir se laver…). C’est terrible.

 

Opalivres

L’équilibre économique d’un pays est fragile et si c’était nous, les européens, qui étaient obligés de tout quitter et de partir pour survivre ? C’est la question que posent les auteures à leurs lecteurs, les invitant à réfléchir avec ce roman sombre et percutant qui fait ressentir profondément toutes les difficultés auxquelles sont confrontés les migrants.

A recommander à partir de 14 ans

 

L'ado accro aux livres

Un roman d'anticipation assez incroyable, bien que le thème soit très classique. Des personnages touchants et très réels, une intrigue stressante et haletante à laquelle on s'accroche dès le début du livre et des descriptions magnifiques ! Une belle histoire qui vaut le coup d'être lue, en somme ! 😉 À partir de 14 ans, bonne lecture! 😁😉

 

Books and cappuccino

(...) C'est un univers que j'ai juste adoré. C'est une autre façon de voir un chaos mondial et ça m'a beaucoup plu. J'avais vraiment l'impression de suivre la crise en même temps que les personnages. Également, je ne sais jamais vraiment à quoi m'attendre avec les romans écrits à quatre mains, mais cette fois-ci, l'écriture était vraiment géniale du début à la fin. Je n'ai pas vu de changements drastiques entre les deux écritures et j'ai pu suivre l'histoire avec un grand intérêt. D'ailleurs, l'histoire est vraiment addictive. J'ai tourné les pages à une vitesse folle et arrivé à la fin, j'en aurais demandé encore plus. Ma Note: 9.5/10 :)

Les papotis de Sophie

(...) Deux destins qui se croisent, deux ados qui souffrent, c'est réaliste, cela sonne cruellement juste.

 Un message de tolérance et d'espoir, tout le monde peut devenir migrant et connaitre une vie où les lendemains sont incertains.