Autrice : Pascale Perrier

Editeur : Oskar

Publication : novembre 2016

112 pages

Niveau de lecture: A partir de 10 ans

 

 

 

 

 

 

 Sélection d'automne  Livralire

 Sélectionné pour le prix Renaudot Benjamin

 

 

Résumé

 

Tiago est souvent traité de barjo par les élèves de sa classe. Il déteste l’école… qui le lui rend bien. Pour se consoler et tenir le coup, il passe son temps à lire des bandes dessinées et à inventer un personnage de BD qui le représenterait en super-héros.

 

Alors quand la maîtresse demande un rendez-vous à ses parents, Tiago craint le pire. Et il a raison : elle suggère que le garçon aille chez un psychologue.

D’avance, Tiago appréhende la première séance et déteste le praticien. Que va-t-il découvrir sur lui-même ?

 

Et en bonus, chaque page est agrémentée d'une vignette où Tiago, qui se rêve super héros plein de courage et de fougue, dit aux autres ce qu'il n'ose pas leur dire en vrai...

----

 

Enfants intellectuellement précoces, surdoués, à haut potentiel... : les termes sont nombreux pour parler de ceux qui réfléchissent différemment.

Et contrairement à ce qu'on pense, ils ne sont pas forcément bons élèves, et n'ont pas toujours de grandes facilités à l'école. Pour les parents, c'est même souvent le parcours du combattant : comment faire pour que son enfant se sente bien ?

Revue de presse

Boulimie livresque

Voilà un petit ouvrage jeunesse que j'ai beaucoup aimé découvrir parce qu'il va traiter d'un sujet que l'on voit peu dans la littérature jeunesse : les enfants précoces intellectuellement. (...) Ici, on va suivre Tiago qui ne se sent pas à l'aise à l'école et n'a pas d'amis. Ce gamin de 9 ans m'a vraiment touchée et ce livre démontre à quel point l'école classique n'est pas à la hauteur pour ces enfants là.

(...)Ce mal-être est très bien perçu par le lecteur et donne envie de tout faire pour que ce gamin retrouve le sourire mais surtout l'envie d'aller à l'école.

(...) Le livre n'est pas difficile à comprendre et les enfants peuvent le lire sans aucun souci. C'est vraiment très bien écrit et les questions de Tiago sont légitimes.

Grâce à son histoire, on suit le parcours qu'il faut faire pour que l'enfant se sente mieux dans sa peau mais aussi dans son relationnel avec les enseignants et les autres élèves.

Je trouve dommage, par contre, que l'auteur apporte une solution un peu radicale. Cela démontre juste que le système classique n'est pas adapté et qu'il y a beaucoup de choses à changer...

Quoi qu'il en soit, si vous voulez vivre un peu de l'aventure de Tiago, n'hésitez pas à découvrir ce roman fort bien écrit, avec un gamin très attachant.

 

L'univers de Lil

(...) En plus de sa petite taille, il est porté par une plume délicate et sensible, qui imite à la perfection l'écriture d'un enfant de 10 ans. J'avais vraiment l'impression d'être dans la tête de Tiago, d'avoir toutes ses pensées et de vivre la période de sa vie qu'il narre avec lui. Je ressentais vraiment sa souffrance, ses espoirs, ses craintes, et c'était génial ! L'auteur retranscrit avec sensibilité et justesse les émotions et l'univers de son personnage, ce qui est fantastique.
(...) Sympathique, touchant, émouvant, c'est un enfant qui souffre et on a vraiment envie de le prendre dans ses bras pour le consoler.

(...) On a vraiment envie de savoir ce qu'il va arriver à Tiago, comment il va s'en sortir, ce que les rendez-vous chez la psychologue vont lui apporter... pendant 45 minutes je n'ai pas pu me détacher de ce livre, de l'histoire de Tiago, et je ne l'ai quitté qu'en lisant le dernier mot de la dernière page, avec une sensation de satisfaction très appréciable. L'histoire est réellement achevée, et pourtant elle ne fait que commencer. (...)
Une petite pépite : plein de sensibilité et de justesse, émouvant et réaliste, ce petit roman se dévore en un clin d'oeil, sans qu'on reste sur sa faim. L'histoire traitée est magnifique, la plume est incroyable et le personnage principal extrêmement attachant ; ce petit roman ravira les plus jeunes comme les plus âgés. 
5/5

 

Encre chimérique

L'auteur a écrit cette histoire de façon fluide, en allant à l'essentiel sur ce sujet qui, mine de rien, n’est pas anodin.

(...) Clairement, notre petit cœur souffre de voir ce gamin de 9 ans subir tout ça et de le voir galérer tout seul. Malgré que le livre soit très court, il ne nous en émeut pas moins. Personnellement, le passage relatif à l’anniversaire de Tiago à l’école m’a vraiment attristée, j’avais mal pour lui et envie de le consoler.

Suivre le point de vue de Tiago nous faire clairement ressentir ce qu’il ressent, et cela nous rend plus proches de lui.

J’étais vraiment dans l’histoire et j’ai été dépitée d’arriver à la fin, j’aurais voulu en lire plus, en savoir plus sur Tiago, sur son évolution, son parcours.

Pour conclure, je conseille sans aucun soucis ce livre, autant aux enfants pour comprendre le quotidien de ceux qui sont rejetés et raillés, qu’aux plus grands qui voudraient lire une histoire courte mais touchante.

 

Les lectures de Val

19/20

C'est encore avec un réel enthousiasme que j'ai découvert ce roman.

J'ai vraiment beaucoup aimé la plume de Pascale Perrier, tout en fluidité avec des mots simples, un humour qui touchera les plus jeunes, l'auteur invite à réfléchir sur la précocité de nos plus jeunes, un sujet pas spécialement abordé dans la littérature jeunesse mais qui pourtant reste toujours bien d'actualité. J'ai vraiment beaucoup aimé sa façon d'aborder les choses en expliquant de par le point de vue et les pensées du jeune Tiago, ce que ressent les jeunes précoces qui sont souvent considérés un peu comme des " fous" des gens hors-normes puisqu'on explique généralement pas assez les choses aux enfants, ils ne comprennent pas forcément pourquoi ils sont différents des autres et également pourquoi certains enfants sont différents.

En conclusion: J'ai beaucoup aimé ce petit roman et je découvre ici, une très belle plume que je ne connaissais pas encore. Les mots sont simples et très bien adaptés pour les plus jeunes lecteurs et le sujet que trop peu exploité dans la littérature jeunesse est superbement bien mené. Le personnage de Tiago est tout mignon malgré un bon petit caractère qui m'a fait bien sourire j’avoue :) Je conseille ce roman aux plus jeunes à partir de 9 ans qui apprécieront ce jeune garçon et qui comprendront que dans la vie certains amis ( ou eux-même) sont différents et c'est ce qui fait la richesse de l'être humain et de la vie en règle générale.

 

Des livres et vous

(...) 5 étoiles. Un joli roman qui dit les difficultés réelles de ces enfants dont on pense trop souvent que leur précocité est une chance, en oubliant leur sensibilité à fleur de peau et les préjugés dont ils souffrent tant.

 

Nouveautés jeunesse

Un roman qui propose au lecteur de se mettre à la place d'un enfant en souffrance à l'école, rejeté. Il préconise de mettre en lumière par un test ses qualités et ses difficultés pour l'aider à se connaître et progresser.
Sans jamais stigmatiser le jeune, ni mettre en avant le terme de "surdoué", il vise principalement à démystifier une catégorie d'enfants dont le cerveau fonctionne de façon décalée par rapport aux attendus des institutions et de la société.
Une jolie histoire qui montre sans lourdeur les spécificités de ces enfants et comment leur rendre leur sourire en leur donnant leur place.
A lire !

 

Tout sur mon ado

Pascale Perrier nous décrit à travers le personnage de Tiago, ce que peuvent ressentir et vivre les enfants dont le QI est plus élevé que les autres. A travers l’histoire de Tiago, l’auteur invite le lecteur à plus de compréhension et de tolérance.

Pour les ados à partir de 9 ans qui aiment les histoires pas comme les autres.

 

Blogamoi

Très chouette roman sur la différence. L'auteure explique très simplement la souffrance que cela peut entraîner dans le milieu scolaire. Tiago est isolé car pas comme les autres. Dans sa nouvelle école, tous les enfants ont un mode de fonctionnement particulier que les adultes prennent en compte et acceptent, donc qui est aussi accepté par les élèves. Une belle leçon de tolérance !

 

Libr-aire, association de libraires

La différence...

5 étoiles. La très bonne collection de Oskar Editions nous livre ici une belle histoire sur la différence et les diverses formes d'apprentissage.
Quelques illustrations intérieures la rendent aussi ludique.

 

Voyage au pays des livres

Un roman sur la différence et la souffrance à l’école tant vécues par nos enfants. Le thème de la précocité des enfants peu abordé dans la littérature jeunesse est ici joliment traité.

 

L'oiseau lire

Un bon petit roman pour comprendre que si le QI mesure l'intelligence, il ne mesure pas nécessairement les ennuis qui vont parfois avec...

 

Lirado

QI 142 et alors ? est un roman très accessible. Avec beaucoup d’humour et de simplicité nous découvrons l’étonnant Tiago, un élève de CM1 très attachant. En nous plongeant dans la tête de son jeune héros, Pascale Perrier, démystifie le terme « surdoué » et les représentations que l’on se fait souvent de ces enfants. Surdoué ne signifie pas être plus doué partout que les autres, mais que le cerveau fonctionne de façon décalée par rapport aux attentes de l’école, de la société.

Un roman parfaitement adapté pour qui veut sensibiliser ou être sensibilisé à cette question des enfants surdoués.

 

Manika27 Keskonfe

Le thème de la précocité traité par l'enfant lui même est une bonne façon pour le jeune lecteur de se sentir compris et moins seul ou de découvrir ce problème que l'un de ses camarades peut rencontrer.

Le texte est vivant, le petit personnage sur chaque fin de page permet à Tiago d'expulser sa colère et donne le sourire au lecteur. On suit le parcours, des tests, le changement d'école... Tiago n'hésite pas à dévoiler ses réticences, ses peurs, mais aussi ses espoirs et ses envies.

Les adultes sont également réalistes, démunis, accompagnants, bienveillants ... Un thème que j'ai aimé découvrir avec ces personnages attachants et pour ses bons conseils.

 

La Mare aux mots

Ce court roman évoque en détail le thème de la précocité, et permet d'aller au-delà des préjugés malheureusement encore fréquents sur le sujet. Ici on est loin du cliché du petit génie, bien au contraire, c'est la souffrance du petit garçon qui est mise en évidence.

(...)  QI 142 et alors a le mérite de traiter un sujet trop peu évoqué en littérature de jeunesse et de le faire avec justesse et sensibilité, et apportera probablement pas mal de réponses et un joli message d'espoir aux enfants concernés par le sujet et à tout.e.es celles et ceux qui les entourent.

Un joli roman pour mieux comprendre et faire comprendre le thème de la précocité.

 

Je viens tout juste de terminer la lecture de ce petit livre jeunesse et j’ai adoré !

 Je trouve ce livre très joli, il aborde ses sujets tranquillement, au fil de la narration, et le personnage est tellement attachant que l’on se prend rapidement au jeu même si l’histoire met un petit peu de temps à démarrer puisqu’il faut attendre la convocation des parents de Tiago pour que les changements arrivent vraiment.

 Le petit point négatif, mais qui est tout autant un point positif, serait peut-être les nombreuses références à d’autres œuvres, littéraires ou non, qui nécessite un savoir, une culture générale qui les enfants ne possèdent pas toujours déjà en primaire et il serait alors bon de découvrir ses références avant la lecture du roman. Ou alors le roman peut devenir une raison pour découvrir ce qui est cité entre les pages.

 Que dire de plus sinon que c’est un roman jeunesse très joli qui mérite d’être lu par tous, pas seulement les enfants. Il rejoint un peu la série Scorpion.

Ce roman, disponible pour un public de 10 à 110 ans, parle d'un sujet très sombre dans certains esprits : les neuroatypiques. Et il le traite de façon très interessante !
(...) Pour finir, c'est un très bon roman, intéressant et rythmé par le comique de la langue haddockienne.